Le Camp culturel et artistique de la relève Innue a pour mission de fournir un contexte d’initiation à l’expression artistique et à la transmission culturelle.

Sous le modèle d’une résidence d’écrivains et de conteurs, le Camp favorise l’accueil d’artistes professionnels, de passeurs de mémoire et de jeunes artistes issus des communautés de la Première Nation Innue du Québec. Ils participeront ensemble à des activités de réflexion, de formation, de perfectionnement et de diffusion.

Les jeunes seront réunis pour explorer des formes d’arts traditionnels reliées à la parole vivante. Les avantages qu’offrira ce Camp seront de soutenir la transmission intergénérationnelle des savoirs et des savoir-faire traditionnels, d’offrir aux participants un lieu authentique et une occasion unique de se réunir pour revitaliser et faire connaître les arts et la culture, de partager les traditions, les valeurs et la langue.

Les objectifs 

  • Créer un contexte propice aux échanges entre les jeunes et les aîné-e-s des communautés innues et les artistes;
  • Favoriser la transmission des traditions orales et des savoir-faire anciens;
  • Amener les jeunes artistes à pouvoir exprimer avec aisance un récit, communiquer un apprentissage culturel ou livrer un conte ou une légende;
  • Outiller les jeunes pour qu’ils puissent occuper des emplois dans différents types d’animation culturelle, auprès de leur communauté, des visiteurs et des touristes;
  • Restaurer des activités traditionnelles avec des détenteurs de ces savoirs qui seront le terrain de cette exploration artistique.

Contenu[1]

  • La participation d’artistes professionnels est essentielle, les ateliers seront en lien direct avec l’acquisition et la transmission des contenus culturels, par exemple sous la forme d’ateliers de contes, d’écriture, de création de chansons, de poésie. Notre priorité est de guider les jeunes participant-e-s dans l’exploration de moyens d’expression artistique sans perdre de vue la découverte, l’appropriation et la transmission de leur identité culturelle et personnelle.
  • Quant aux activités traditionnelles qui seront le terrain de cette exploration artistique, nous irons au-delà des pratiques qui témoignent du contact avec les Européens comme la confection de la banique ou la couture de la toile, pour approfondir des connaissances plus anciennes liées à la survie et à la relation au territoire: traitement des peaux, histoires et stratégies de chasse, protection contre la rigueur des éléments, fabrication de vêtements et d’outils, connaissance des plantes, contes et légendes, relation avec les animaux.
  • Nous comprenons que les détenteurs de ces savoirs se font rares et c’est pourquoi il est si important de les restaurer maintenant et de les transmettre à des jeunes qui voudront les garder vivants, même si ce n’est que par des actes de paroles, c’est-à-dire en racontant et en acquérant des compétences pour le faire.
  • Le camp peut aussi devenir un lieu de questionnement et de réflexion quant à la place des connaissances traditionnelles dans la vie moderne.
  • En fait, le camp culturel va fournir un contexte d’initiation à l’expression artistique et à la transmission culturelle. Une participation au festival de contes et légendes de l’Innucadie résultera de la démarche.

Artistes et les passeurs culturels en résidence. Leurs ateliers:

  • Ateliers d’écriture:  Naomi Fontaine et François Bon
    • Descriptif: « En quelques années, a surgi toute une poignée de jeunes voix innues. À l’instar des deux romans de Naomi Fontaine (Kuessipan et Manikanetish, publiés aux éditions Mémoire de l’encrier, et traduits en plusieurs langues), des écritures qui interrogent la langue et les mots innus, ses territoires et paysages, les routes et les villes pour faire récit du monde d’aujourd’hui, dans ses inquiétudes, dans ses révoltes. Mais des voix nourries des anciennes légendes, porteuses de la tradition. Chaque matin, durant le camp rituel, nous explorerons ensemble comment dire le présent, la mémoire et les rêves, les colères et les visages, les histoires. Animé par Naomi Fontaine et François Bon (écrivain, enseignant de création littéraire en France), on utilisera l’écriture, mais aussi l’oral, la voix lue et enregistrée, pour témoigner et reprendre possession de l’imaginaire. Naomi Fontaine comme François Bon auront à cœur de donner à chacun les outils pour continuer l’aventure d’écriture. Et lors du festival de clôture, nous partagerons une lecture de l’ensemble des textes. »    – François Bon & Tiers livre éditeur
  • Atelier de contes et légendes : Raphaelle Kaltush et les Aînés
  • Ateliers de danse et de musique traditionnelles: Abraham Bellefleur et les danseurs de makusham
  • Ateliers interculturels: Germaine Mesténapéo, Abdoulayé Sané et Zal Sissokho
  • Atelier esprit de jeux et de corps dans la voix avec Geneviève Marier
  • Ateliers de vie traditionnelle :  Marie-Paule Malec, Mathias Malec, Edouard Kaltush

Programme du Camp culturel et artistique

J.1       Dimanche, 4 août  

  • Accueil des participants
  • Installation dans le campement traditionnel
  • Réception d’accueil sous le Shaputuan
  • Rencontre des artistes, des passeurs de mémoire et des représentants du Festival Innucadie

J.2       Lundi, 5 août  

  • Déjeuner
  • Atelier d’écriture avec Naomi Fontaine et François Bon
  • Dîner
  • Cercle de partage – Passeurs de mémoire 
  • Souper
  • Atanukan – Récits traditionnels avec Raphaelle Kaltush et les Aînés

J.3       Mardi, 6 août   

  • Déjeuner
  • Atelier d’écriture avec Naomi Fontaine et François Bon
  • Dîner
  • Cercle de partage – Passeurs de mémoire 
  • Souper
  • Atanukan – Musique et danse traditionnelles avec Abraham Bellefleur et les danseurs de makusham

J.4       Mercredi, 7 août

  • Déjeuner
  • Atelier d’écriture avec Naomi Fontaine et François Bon
  • Dîner
  • Cercle de partage – Passeurs de mémoire
  • Esprit de jeux dans le corps et dans la voix avec Geneviève Marier
  • Souper
  • Atanukan -Transculturel avec Germaine Mesténapéo, Abdoulayé Sané et Zal Sissokho

J.5       Jeudi, 8 août

  • Déjeuner
  • Préparation à la présentation
  • Dîner
  • Rencontre littéraire avec Rodney St-Éloi
  • Souper au Goût du Large
  • Pré-ouverture du Festival Innucadie – Collectif à l’Échourie

J.6       Vendredi, 9 août

  • Déjeuner
  • Ouverture officielle à la salle Uahamiss
  • Dîner au site Mamu et visite des artisans
  • Après-midi libre
  • Souper
  • Spectacle Esther. Conterie de Françoise Crête à l’Échourie

J.7      Samedi, 10 août

  • Déjeuner
  • Journée d’activités au Festival Innucadie
  • Soirée communautaire à la Salle Uahamiss avec présentation par les participants d’une de leur production de la semaine, devant les aîné-e-s, famille, ami-e-s.
  • Spectacle transculturel à la Salle Uahamiss  

J.7      Dimanche, 11 août

  • Déjeuner
  • Brunch de l’Innucadie
  • Cérémonie de clôture

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Mona-Andrée Kaltush, coordonnatrice  C :418 554-1265

Monique Bouchard, directrice générale

T : 418-726-3213 C : 581 622-0449

Festival du conte et de la légende de l’Innucadie , 17 chemin d’en haut, Natashquan (Québec) G0G 2E0  E : festivalinnucadie@gmail.com

[1]Ce programme a été révisé suite au Camp culturel 2018 par Marie-Paule Malec, responsable de l’organisation matérielle et de la transmission culturelle, Johanne Alice Côté, animatrice de l’atelier d’écriture et Alexis Roy, conteur et mentor de l’événement en 2018.

Publicités